L'ODJ Média



De la tendance globale du marché immobilier


Rédigé par le Mardi 19 Mars 2024

Qu’en est-il de la tendance globale du marché immobilier ?



Établis conjointement par Bank Al-Maghrib et l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie, les indices des prix des actifs immobiliers (IPAI) fournissent des éléments de réponse.

Et le dispositif élaboré, à cet effet, permet de retracer, au niveau national et par grande ville aussi, et l’évolution des prix, et le nombre de transactions de biens immobiliers déclinées en trois grandes catégories, à savoir : Le résidentiel, le foncier et le commercial.

Que retenir alors des chiffres ainsi livrés au titre du quatrième trimestre 2023 ?

L’on retiendra que sur l’ensemble de l’année 2023, l’indice des prix des actifs immobiliers, en glissement annuel, ressort en hausse de 0,6 % par rapport à ceux qui avaient été enregistrés une année plus tôt.

Cette appréciation des prix est attribuable aux augmentations de 1,5 % des prix des terrains et de 1,8 % de ceux des biens à usage professionnel. Quant aux prix des biens résidentiels, ils ont quasiment stagné.

Pour ce qui est du volume des transactions, le nombre de ventes a enregistré un accroissement de 5,1 % en 2023, suite à des hausses de 6,3 % des ventes de biens résidentiels, de 5,8 % de celles de biens à usage professionnel et de 0,3 % de celles des terrains.

Déjà, au cours du quatrième trimestre de la même année, l’indice des prix des actifs immobiliers avait enregistré une quasi-stagnation trimestrielle, recouvrant une progression de 0,3 % des prix des terrains, une quasi-stabilité de ceux du résidentiel et une baisse de 2,5 % de ceux des biens à usage professionnel.

Et ce, au moment où le nombre de transactions avait connu une hausse de 2 %, reflétant des hausses de 13,2 % pour les terrains et de 8,6 % pour les biens à usage professionnel et une baisse 1,4 % pour les biens résidentiels.

Par catégorie d’actifs, la tendance globale, telle que dégagée par Bank Al-Maghrib et l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie, se présente ainsi :
En glissement annuel, les prix du résidentiel ont augmenté de 0,6 %, résultat de la hausse de 0,8 % des prix des appartements et de 1 % de ceux des maisons et de la baisse de 2,1 % des prix des villas.

Pour ce qui est des transactions, leur nombre a affiché un repli de 4,8 %, reflétant des diminutions de 4,3 % pour les appartements, de 10,7 % pour les maisons et de 11,9 % pour les villas.
De leur côté, les prix du foncier se sont appréciés de 2,1 % et le nombre de transactions a progressé de 1,6 %.

Et ce, au moment où ceux des biens à usage professionnel ont baissé de 0,4 %, avec un recul de 3,6 % pour les bureaux et une hausse de 0,4 % pour les locaux commerciaux. Alors que les transactions ont affiché une progression de 1 %, reflétant une hausse de 14,2 % des ventes des bureaux et une baisse de 1,3 % de celles des locaux commerciaux.





Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur
Mardi 19 Mars 2024

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 8 Avril 2024 - 18:51 Préventica du 21 au 23 Mai 2024

Brèves Eco Business | Home sweet Home | Brèves Home Sweet Home




A mag created with Madmagz.







Recherche






















Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page