L'ODJ Média



Macabre mise en scène entre Biden et Netanyahou !


Rédigé par le Samedi 30 Mars 2024

Malgré la résolution du Conseil de Sécurité de l'ONU en faveur d'un cessez-le-feu immédiat, les combats continuent dans la bande de Gaza, Joe Biden et Netanyahou jouant la mise en scène de divergences et de conflit !



L'impossible cessez-le-feu !

L'appel du conseil de sécurité est resté sans conséquence, et les espoirs de trêve  et les perspectives de paix , déjà très minces , fragiles et improbables, se sont d'ores et déjà évaporés sans retour !

Il n'y aura pas de cessez-le-feu dans l'immédiat, et certainement pas le mois prochain, les bombardements de Tsahal s'intensifient et les combats se poursuivent.

Ainsi, la résolution votée par le Conseil de Sécurité de l'ONU est restée sans conséquence et demeurera sans suite sur le terrain.

Il est parfaitement hypocrite pour Washington de s'être abstenu de voter une résolution sachant qu'elle n'aura aucune  chance d'être respectée et mise en application !

Alors , pourquoi la résolution pour un cessez-le-feu votée à l'ONU avait-t-elle peu de chances d'être mise en œuvre !?

Même en se prononçant pour la première fois en faveur d'un arrêt des combats et des frappes dans la bande de Gaza, le Conseil de Sécurité dispose de peu de moyens pour faire respecter ses décisions.

Un espoir de paix très fragile ! 

Selon la Charte des Nations unies, les Etats membres de l'ONU "conviennent d'accepter et d'appliquer" les résolutions votées par le Conseil de sécurité. Celui-ci est la seule instance des Nations unies apte à voter des décisions contraignantes. Mais , même si elles relèvent du droit international, le Conseil n'a pas les moyens de les faire respecter !

 Ce dernier peut ainsi prendre des sanctions contre un pays qui ne respecte pas ses décisions, mais celles-ci doivent également être soumises au vote, et sont donc également suspendues  malheureusement au droit de veto des membres permanents du Conseil de sécurité.

Dans les faits, les résolutions du Conseil de sécurité sont souvent ignorées par les pays concernés. 

Effectivement, en 1973, les Etats-Unis avaient soutenu une résolution de l'ONU pendant la guerre du Kippour, puis le chef de la diplomatie américaine, Henry Kissinger avait discrètement indiqué à la Première ministre israélienne Golda Meir qu'Israël devrait la transgresser  !
 
 Tel-Aviv viole actuellement une résolution de l'ONU de 2016 qui exige la fin de la poursuite de la colonisation en Cisjordanie occupée. En 1981, une résolution appelait à la fin de l'annexion du plateau du Golan par Israël, mais ce territoire est toujours occupé par Israël. 

L'ONU est devenue une naine sur la scène politique internationale , un machin inefficace dont les grandes puissances usent et abusent selon leurs intérêts et qui n'a plus cette influence ni les moyens d'imposer un quelconque cessez-le-feu !

Ce qui est sûr, c'est que l'architecture du Conseil de Sécurité  et la géopolitique qui domine le droit international ne peuvent déboucher que sur des conflits .

Ainsi , une nouvelle donne ,une nouvelle configuration ne pourront renaître que des cendres d'une troisième guerre mondiale ! 
 

Les divergences entre Biden et Netanyahou, un conflit orchestré et mis en scène !

Le choix  de la guerre et des armes.
 
Israël a fait  , à ses risques et périls ,  le choix de la guerre , du déluge de feu et des armes au lieu de promouvoir une paix durable dans toute la région.

Nonobstant ce qui se passe dans la bande de Gaza , l'armée israélienne continue de bombarder des positions du Hezbollah au Liban et en Syrie .

En outre, en Cisjordanie la colonisation connaît une expansion sans précédent au vu et au su du monde entier et  malgré les  rares cris d'indignation après les 800 hectares de terres palestiniennes récemment confisqués , voire volés par l'État hébreu, Tel-Aviv est en train de transformer la Cisjordanie en bantoustans  isolés  les uns des autres .

Et là il est précieux de préciser qu'il n'y a pas de Hamas en Cisjordanie. Du moins, pas pour le moment !

Dans cette guerre qu'Israël a déjà perdu , le Hamas est loin d'être liquidé en témoignent les combats la semaine dernière autour de l'hôpital Al Shifa que Tsahal avait prétendu avoir envahi et neutralisé il y a quatre mois ! 

Mais au delà, le Hezbollah a jusqu'à présent fait preuve de retenue stratégique malgré l'assassinat de nombreux de ses commandants par des frappes israéliennes , mais le moment venu comme la déflagration régionale semble inéluctable, le déluge de feu promet de se retourner contre Tel-Aviv sauf que Israël a trop confiance en sa puissance militaire et en celle de ses complices occidentaux  !

 En effet, Israël va se retrouver de manière inévitable pris entre deux feux : celui du Hamas du côté de la bande de Gaza et plus dur encore, celui des combattants du Hezbollah, sans parler des soutiens de la résistance islamique que sont l'Iran et les opposants à l'Occident que sont la Russie et la Corée du Nord ! 

A ce sujet, jeudi dernier Vladimir Poutine a demandé au Conseil de Sécurité que soit annulée la surveillance des sanctions contre Pyongyang car si l'ONU ne peut ni sanctionner ni imposer un cessez-le-feu à Tel-Aviv, pourquoi est-il possible qu'elle le fasse avec la Corée du Nord   !?

Netanyahou a besoin de mettre en scène un conflit largement artificiel avec les Etats-Unis et gagner du temps dans l'espoir d'un retour de Trump à la Maison-Blanche .

Il est proprement scandaleux et incroyablement hideux que Joe Biden et Netanyahou sont en train de jouer une comédie mise en scène, en jouant  dangereusement avec la vie des peuples de Palestine, du Liban, de Syrie et même de celle des Israéliens ! 

Remarquez au passage que la Maison a l'habitude de ce petit jeu puisqu'elle l'a déjà fait en Irak, en Afghanistan, en Syrie et en Libye pour ne citer que ceux-là ! 
 
Cette situation qui perdure avec six mois de guerre et de catastrophe humanitaire sans précédent. menace et présage du pire avec l'opération terrestre sur Rafah et les dizaines de milliers de Palestiniens qui seront tués , morts de faim ou déportés de force vers l'Egypte !
 
L’ONU affirmant et dénonçant qu’il y a eu autant d’enfants tués à Gaza en quatre mois qu’en quatre ans dans le reste du monde mais Israël a assassiné la conscience de l'humanité  !!
 
Combien de milliers de morts faudra-t-il encore au nom du droit de Tel Aviv à la légitime défense !?
 
La guerre hybride sévit déjà et  , par ailleurs une semaine après l'attentat de Moscou maladroitement revendiqué par l'état islamique , certains pays occidentaux ont brandi le spectre de la menace terroriste islamiste alors qu'il n'y a qu'une seule menace qui pèse sur la sécurité et la paix dans le monde et c'est bien celle de l'état sioniste ! 

Hafid FASSI FIHRI
  





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Samedi 30 Mars 2024

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Mai 2024 - 14:37 Avec AFP

Billet























Menu collant à droite de la page