L'ODJ Média



Un dessert ramadanesque pour Adam le diabetique

Chocolat Liégeois sans sucre raffiné au Lait de Coco


Rédigé par La Rédaction le Samedi 16 Mars 2024

Au cœur d'un gentil quartier pittoresque de la capitale marocaine , alors que le soleil disparaît derrière l'horizon, marquant le début du Ramadan, une atmosphère de quiétude et de piété enveloppe les rues. Les familles, réunies dans la chaleur de leurs foyers, se préparent à rompre le jeûne avec gratitude et amour. Cependant, pour Adam, cette période sacrée apporte son lot de défis.



Diabétique, Adam se trouve souvent face à la difficulté de participer pleinement aux repas de rupture du jeûne, où les délices sucrés abondent, lui rappelant constamment sa condition.

La mélancolie d'Adam ne passe pas inaperçue auprès de sa grand-mère, Lala Myriem, une femme au regard bienveillant et à la sagesse acquise au fil des ans. Elle sait que le Ramadan est plus qu'un mois de jeûne; c'est une période de partage, d'amour et de compassion. Ainsi, dans sa quête pour apporter de la joie à son petit-fils, elle décide de lui préparer un dessert spécial, un Chocolat Liégeois revisité, sans sucre raffiné, parfait pour Adam.

Dans sa cuisine baignée par la douce lumière du crépuscule, elle s'affaire avec amour. Elle commence par chauffer délicatement 50 cl de lait de coco, choisi pour sa faible teneur en glucides, avec 150 g de chocolat noir sans sucre. Consciente des restrictions alimentaires d'Adam, elle opte pour du chocolat 80% cacao, évitant ceux qui contiennent du lait. Elle ajoute ensuite 50 g de sucre de coco, un choix judicieux pour sa faible glycémie, ou du xylitol pour une version sans sucre ajouté, et 2 g d'agar agar, un gélifiant naturel.

Après avoir bien mélangé jusqu'à l'obtention d'une texture homogène, elle verse doucement la préparation dans des coupes avant de les laisser refroidir et se figer pendant 3 à 4 heures, une patience récompensée par la magie du temps.

Pendant que les coupes reposent, Lala Myriem prépare la crème. Elle mélange 25 cl de crème de coco avec 10 g de xylitol et quelques gouttes d'extrait de vanille, ajoutant une touche de douceur naturelle. Elle passe ensuite le mélange au chinois, versant le tout dans un siphon, prêt à être garni d'une cartouche de gaz. Après avoir secoué le siphon avec force, elle le laisse au frais, anticipant le moment de partage et de joie.

L'heure de l'Iftar approche. Autour de la table, les visages illuminés par les bougies reflètent la joie et l'unité de la famille. Lorsque Lala Myriem apporte le dessert, les yeux d'Adam s'illuminent. La surprise et l'excitation remplacent la mélancolie. Avec une délicatesse rare, elle garnit chaque coupe de la crème de coco fouettée, une touche finale qui transforme le dessert en une œuvre d'art.

Ce Chocolat Liégeois sans sucre raffiné, au lait de coco, devient plus qu'un simple dessert; c'est un message d'amour, un pont entre les traditions et les besoins modernes, permettant à Adam de participer pleinement aux joies du Ramadan. Ensemble, la famille déguste le dessert, savourant chaque bouchée, chaque sourire, chaque moment partagé. Pour Adam, ce Ramadan se transforme en un souvenir inoubliable, une preuve que l'amour et la créativité peuvent surmonter tous les obstacles.





Samedi 16 Mars 2024

Brèves Conso & Environnement | Recettes de cuisine




A mag created with Madmagz.







Recherche






















Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page