L'ODJ Média



Cessez-le-feu à Gaza : la résolution américaine rejetée à l’ONU


Rédigé par le Samedi 23 Mars 2024

La Russie et la Chine ont mis un veto à la résolution présentée par les États-Unis plaidant « la nécessité » d’un cessez-le-feu à Gaza.



A lire ou à écouter en podcast :


Ni cessez-le-feu ni trêve humanitaire à Gaza !

La résolution américaine pour un cessez-le-feu "immédiat" échoue à l'ONU et Il n'y aura ainsi ni cessez-le-feu ni trêve humanitaire à Gaza !

A l'ONU, un projet de résolution au Conseil de sécurité, présenté vendredi dernier par les Etats-Unis, en vue d`un  "cessez-le-feu immédiat", n'a pas été adopté en raison des veto russe et chinois. Le Hamas a salué ces veto, dénonçant la "formulation trompeuse" du texte américain.

L'ambassadeur russe à l'ONU a dénoncé, pour sa part , un texte "hypocrite" qui n'appelait pas directement à faire taire les armes.

Le texte, qui a recueilli 11 voix en faveur, trois voix contre (Russie, Chine et Algérie) et une abstention (Guyana), n'utilise pas les mots "appelle" ou "demande" et fait un lien entre cette trêve et les négociations de Doha pour la libération des otages. 

Les Etats-Unis avaient déjà mis leur veto à plusieurs résolutions appelant à un cessez-le-feu, estimant que cela aurait bénéficié au Hamas, considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis, Israël et l'Union européenne.

Les Etats-Unis ont bien compris que Nétanyahou ne céderait pas et pour l’ancien représentant de la France aux Nations unies, l’Europe, et notamment la diplomatie française, devraient « se bouger » pour parvenir à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.

Emmanuel Macron veut chercher "un accord" à l'ONU

 Anticipant un très probable échec de la résolution américaine pour un cessez-le-feu à Gaza, la France préparait sa propre résolution .Le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, est prêt à défendre un texte français pour obtenir un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

Prenant acte du rejet du texte américain, le président Macron a confirmé que la France préparait une autre résolution en faveur d'un cessez-le-feu. "Nous allons reprendre sur la base du projet de résolution français (...) et travailler avec nos partenaires américains, européens, arabes en ce sens pour trouver un accord", a-t-il déclaré à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles.
 
Les discussions sur une trêve à Gaza se poursuivent  malgré tout et ont tout l'air d'un marché de dupes ​  !

Dans la bande de Gaza, les affrontements ne connaissent aucun répit, notamment dans et autour de l'hôpital al-Chifa, dans la ville de Gaza (nord), où l'armée israélienne affirmait vendredi avoir tué plus de 150 combattants palestiniens et arrêté des centaines de suspects depuis le début de la semaine.

Pendant ce temps, les discussions sur une trêve se poursuivaient vendredi à Doha, où le chef des services de renseignement israéliens, David Barnea, devait rencontrer le directeur de la CIA, William Burns, le Premier ministre qatari, Mohammed ben Abdelrahmane Al-Thani, et le chef du renseignement égyptien, Abbas Kamel.

"Le fossé se réduit" dans ces négociations pour une trêve associée à une libération d'otages",  affirmait jeudi Antony Blinken, parlant d'un accord "toujours possible".

"Assez" de ce "cauchemar sans fin", implore le secrétaire général de l'ONU aux portes de Gaza

En déplacement aux portes de Gaza, le chef de l'ONU appelle à mettre fin au «cauchemar»
En déplacement aux portes de Gaza, le chef de l'ONU appelle à mettre fin au «cauchemar»
À Tel-Aviv, le premier ministre israélien a redit sa détermination à envahir Rafah, même sans le soutien américain.
 
"S'il le faut", Israël mènera une offensive terrestre à Rafah, dans la bande de Gaza, sans le soutien des Etats-Unis, un allié historique de l'Etat hébreu.
 
Israël prévoit une offensive terrestre à Rafah même sans le soutien de Washington, a ainsi déclaré vendredi 22 mars Benyamin Nétanyahou au secrétaire d'Etat Antony Blinken, alors qu'un projet de résolution américaine à l'ONU sur un cessez-le-feu "immédiat" a été bloqué par la Russie et la Chine.

En attendant cette éventuelle offensive au sol, de nouvelles frappes aériennes israéliennes ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi sur Rafah.

En déplacement près du poste-frontière de Rafah, Antonio Guterres a réclamé  , mais en vain , "un cessez-le-feu humanitaire immédiat" dans la bande de Gaza.

Avec la coupable complaisance de Joe Biden, l’initiative humanitaire du président américain , destinée à éviter en principe à la population de Gaza une famine dévastatrice, révèle l’incapacité de Washington et des alliés et amis d’Israël à convaincre Nétanyahou et sa coalition de respecter les lois de la guerre.

L`annonce de la construction par l`armée  US d’un port humanitaire flottant au large de Gaza, est d` une  grande hypocrisie car les armées ne sont pas des organisations humanitaires et n`ont pas a substituter

Comment ces pays peuvent-ils se regarder dans le miroir ? S`ils sont impuissants  à cesser de « couvrir » Israël face aux massacres à Gaza.  Les Occidentaux, n’ont aucune volonté politique. Et donc ils soutiennent. et sont  ainsi , de fait l ’Europe et l’Occident sont complices du génocide en cours dans Gaza 
 
Israël a transformé Gaza, la plus grande ville palestinienne, en champ de ruines et en affirmant vouloir anéantir le Hamas, Israël détruit méthodiquement et systematiquement l’enclave et tout particulièrement la ville de Gaza, effaçant ses lieux de mémoire.

À travers cet urbicide, l’État hébreu cherche à écraser la cité rebelle, bastion historique de la résistance palestinienne

Pendant ce temps , l`Etat hébreu annonce la saisie de 800 hectares de terres en Cisjordanie occupée 

Le gouvernement israélien a effectivement annoncé la saisie de 800 hectares de terres dans la vallée du Jourdain, en Cisjordanie occupée. Selon l'organisation israélienne anti-colonisation La Paix maintenant, il s'agit de la plus importante saisie de terres en territoire palestinien depuis les accords d'Oslo, en 1993. "Vous connaissez notre point de vue sur l'expansion des colonies (...) nous avons un problème avec ça", a dit le responsable américain réagissant à l'annonce israélienne.

Combien de temps continuera encore le déni de la communauté internationale à propos de ce qui se passe dans la bande de Gaza ? 

Combien de morts faudra-t-il encore pour que le macabre et machiavélique plan de l'agenda secret sioniste puisse se concrétiser !?
 
Est -ce jusqu'à ce que soit complètement rasée ce qui reste de la bande de Gaza et que les populations civiles soient massacrées, condamnées à mort par la famine , les missiles et les bombes ou à l'exil forcé pour les rescapés de l'enfer du déluge de feu !?





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Samedi 23 Mars 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média