L'ODJ Média



BYD renonce à son projet d'usine de batteries électriques à Tanger Tech


Rédigé par le Mardi 2 Avril 2024

Le groupe chinois BYD, leader mondial de véhicules électriques, a décidé d'abandonner son projet d'implantation d'une usine de batteries électriques à Tanger Tech. La raison principale de ce revirement est la faible vente de bus électriques au Maroc.



Un marché atone et des ambitions démesurées :

Seule ALSA Maroc, la filiale marocaine du groupe espagnol, a lancé une commande de bus électriques. Cet engouement insuffisant ne motive pas le groupe chinois à installer une usine de production de batteries électriques à Tanger Tech.

L'abandon de ce projet par BYD est un coup dur pour le Maroc, qui ambitionne de devenir un leader dans le domaine des énergies renouvelables et de la mobilité électrique.

Mots clés: BYD, Maroc, usine de batteries électriques, Tanger Tech, abandon, faible vente de bus électriques, lenteur de la transition, perte d'attractivité, avenir incertain, sursaut national, mirage électrique






Mohamed Ait Bellahcen
Un ingénieur passionné par la technique, mordu de mécanique et avide d'une liberté que seuls l'auto... En savoir plus sur cet auteur
Mardi 2 Avril 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.







Recherche






















Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page