Charte éditoriale du bouquet L'ODJ

12 août 2020 à 10h08

Charte éditoriale de la rédaction


Le Bouquet L'ODJ (Radio Web, Portail et Application mobile) n'est pas un canal d'actualités ou d'informations en continu mais un triptyque multimédia et multi-canal du Groupe de presse Arrissala pour faire revivre l’esprit de l’Opinion Des Jeunes.


A travers des articles, des podcasts, des vidéos, des émissions & du direct (Web radio), nous couvrirons des thématiques ciblées sur la jeunesse Marocaine (Bien être, Culture, Environnement, le Digital, L'économie, le politique .....), sans être dans l'information éphémère ni être soumis à la dictature de l'actualité immédiate.


Soit une actualité durable sans suivre d'autre ligne que la volonté d'eclairer et d'approfondir les enjeux d'un monde devenu difficilement compréhensible.


Le challenge du projet reste de réussir l'ouverture vers le “contenu proposé par les internautes” et des partenariats de contenu (Chroniqueurs invités, portails friendly).

Quels sont les mots clefs de notre charte Editoriale ?


Maroc : Monarchie, Unité de la Nation, Islam tolérant, Démocratie libérale et sociale
Positive Attitude : Espoir, Bien-être, Tolérance, Diversité, Solidarité, Durabilité, Egalité de genre, Egalité des chances, Droits sociaux et économiques, Droit à une seconde chance, Equité, transparence,
Nouvelle génération : Ouverture d’esprit, Liberté d’expression et Responsabilité, civisme, Esprit d’initiative, Innovation, créativité, Création, Entrepreneuriat.

Nous respecterons toujours : L’éthique de la presse, Le pluralisme, Les lois en vigueur, La vie privée (ni insultes ni diffamation).
Nous ne serons jamais : Sectaire, Nihiliste, Raciste, Populiste ou Misogyne.

Charte des propositions, des commentaires, des conversations et des messages-audio


Les posts (Textes, images, vidéos ....) proposés par les internautes ou les commentaires des articles, les conversations et les messages-audio sont ouverts à tous.
Ils font l’objet d’une modération à priori (avant publication) par l’équipe éditoriale. Les messages seront publiés ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à cette charte.
Avertissement : Nous n'acceptons aucune proposition anonyme et vos propositions seront publiées sous réserve de modération du comité de lecture selon cette charte éditoriale, conformément à la Charte de déontologie du journalisme et aux dispositions de la loi n°90.13.


Nous encourageons les internautes à rester courtois, à respecter l'avis de chacun afin que les débats se déroulent dans les meilleures conditions possibles.
Quelques règles de convivialité pour nos internautes


Nous vous recommandons de :


• ne pas rédiger vos messages entièrement en langage « SMS » ;
• ne pas écrire vos messages en lettres majuscules, sur Internet cela équivaut à crier, et ils pourraient être perçus comme des propos agressifs par les autres internautes. Les commentaires contraires aux dispositions prévues par la loi seront systématiquement supprimés :
o l’incitation à la haine raciale et les propos racistes,
o les propos d’une nature violente, pornographique ou pédophile,
o la diffamation et les injures entre internautes ou à l’égard d’une tierce personne,
o les atteintes à la vie privée ou à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité,
o le non-respect du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle,
o l’incitation à commettre des crimes ou des délits, l’apologie des stupéfiants,
o l’appel au meurtre et l’incitation au suicide, ...........

La rédaction se réserve également le droit de supprimer :


• les messages sans rapport avec le contenu de l'article (hors-sujet),
• les propos agressifs, grossiers, attaques directes et injures entre internautes,
• la reprise partielle ou totale de messages postés dans l’espace privé des inscrits et les règlements de compte entre internautes à ce sujet.
• les attaques nominatives à l’égard d’un ou de plusieurs journalistes (la critique réfléchie et constructive de la ligne éditoriale ou d’articles de L'ODJ est néanmoins autorisée),
• la critique de la modération,
• les messages à caractère ouvertement publicitaire,
• les commentaires qui ne respectent pas les victimes.


Le non-respect régulier des ces règles peut donner lieu à un avertissement de la part de notre service. Si les avertissements répétés ne sont pas pris en compte par l’internaute, celui-ci verra son compte d’utilisateur suspendu.


La modération sur le site s’effectue 5 jours sur 7 de 8h à 20h.


Compte tenu du système de modération a priori, le délai de publication des commentaires peut varier de quelques minutes à plusieurs heures.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article