Paradis fiscaux : zones grises et motivations floues

08 octobre 2020 à 23h03 - 96 vues
Télécharger le podcast

L’Europe, via son bras armé économique, le Conseil des Affaires Economiques et Financières , vient d’annoncer sa décision de maintenir le Maroc en zone grise de sa liste internationale des paradis fiscaux. En plus d’être une intrusion dans la souveraineté économique et fiscale du Royaume, la décision de l’UE est vécue comme un affront et une injustice. Malgré les contraintes de l’actuelle crise économique, notre pays n’a en effet pas ménagé ses efforts pour maintenir ses engagements et se conformer à une législation venue d’ailleurs, en dépit de son caractère attentatoire à son libre arbitre en matière de politiques économiques et fiscales.

Rédigé par Majd EL ATOUABI le Mercredi 7 Octobre 2020 sur www.lopinion.ma 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article