Question sans réponse pour l’instant.

17 octobre 2020 à 08h07 - 91 vues

Le Maroc aura-t-il le courage de mettre en pharmacie l’hydroxy-chloroquine (HCQ) ou son générique ?

Le Ministre de la santé publique l’a annoncé, mais on n’a rien vu venir.

La plupart des médecins libéraux à Casablanca traitent gratuitement, après un interrogatoire téléphonique, les cas Covid+, en adaptant le protocole national aux patients qui refusent d’aller aux hôpitaux, cliniques dédiées, et aux centres de santé chargés de fournir l’HCQ.

Ecouter ou continuer à lire 

Probablement à cause de la foule qui s’y présente et du mauvais traitement qui s’en suit.

Ou encore de peur d’y être confiné. Mais les malades, traités ainsi par ordonnance WhatsApp, ne trouvent pas toujours les médicaments en pharmacie, notamment l’HCQ et la vit C. 

Si le Ministre est persuadé que l’HCQ diminue de moitié la létalité du Covid-19, raccourci la durée de l’infection, et diminue le nombre complications, pourquoi cette tergiversation ?

A moins que ce soit les distributeurs qui freinent pour vendre l’HCQ sous le manteau !

Question sans réponse pour l’instant.

Par Pr Aziza Benkirane

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article