Les GAFA attaquent  …. Les banques

21 novembre 2020 à 17h50 - 230 vues

Dans un rapport publié en décembre 2019, le Conseil de Stabilité Financière (FSB), émanant du G20, s'alarme de l'irruption des GAFA dans la finance et pointe les risques que font peser les nouvelles offres de ses dernières, à la fois sur les banques et sur le système financier.

Ecouter ou continuer à lire

En effet, Google, Apple, Amazon et Facebook sont à la manœuvre depuis un bon moment.

Certes, fidèles à leur stratégie habituelle, l'offensive n’est pas frontale.

Mark Zuckerberg , comme à son habitude , se veut rassurant : “Nous travaillons avec tous les acteurs du système financier".

Les Big Tech avancent leurs pions sur le segment du paiement X Pay : Apple Pay, Google Pay, WhatsApp Pay, ..

La crise sanitaire Covid-19 et le boom du sans contact ont accéléré leurs développements pour représenter, en France par exemple, déjà plus de 3% des transactions.

Cela reste modeste mais le gisement reste colossal et les progressions seront exponentielles car chaque Big Tech compte des centaines de millions d’utilisateurs (Facebook à lui seul compte 2.3 Milliards d’abonnés actifs).

Ils sont dans une logique d'extension naturelle de leurs relations utilisateurs dans le e-commerce : Paiements, Comptes courants, assurances, crédits, porte-monnaie électronique, …..

Pour le moment, les GAFA jouent le partenariat sans modération :

Ils ont encore besoin de l’expérience des banques pour se développer dans ce secteur mais surtout de contourner, pour l’instant, les réglementations et les contraintes de régulation propres aux établissements bancaires.

Une belle politique d’entrisme :

Apple avec Goldman Sachs, Google avec Citigroup, Amazon avec JPMorgan et il n’y a que Facebook qui ferait cavalier seul avec sa monnaie numérique Libra.

Mais dès qu’ils pourront opérer seuls, ils ne feront aucun cadeau aux banques, prédisent beaucoup d’experts, à l'image de leurs équivalents asiatiques BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi) avec WeChatPlay et Alipay.

Au Maroc, JumiaPay , les “Banques Pay”  , GlovoPay sont déjà parmi nous !

Si le Conseil de Stabilité Financière salue leurs « potentiels en termes d'innovation, de diversification et d'efficacité dans la fourniture de services financiers » et leurs capacités à faciliter l'inclusion bancaire des populations , il alerte sur leur concentration (Pas assez de concurrence) et sur le caractère massif de ce nouveau canal avec les risques financiers habituels (solvabilité, liquidité, risques opérationnels) qui pourrait devenir le Canal de propagation des crises financières futures .

La problématique demeure dans la nature même des GAFA qui restent allergiques à l’idée de voir leurs activités régulées par les autorités de la concurrence, des régulateurs et des superviseurs.

Avec cette offensive des GAFA, c'est tout l’avenir du secteur financier qui se joue à moyen terme : GAFA et Banques : concurrents ou partenaires ?

Mais après et dans dix ans, jusqu’où les GAFA iront-ils ?

Adnane Benchakroun

 

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article