L’enfer bipolaire algérien imaginé par Boumédiane continue

17 novembre 2020 à 11h17 - 362 vues

S’il existe une entité « peuple sahraoui », elle va de l’atlantique à la mer rouge, et même au-delà en Arabie, en passant par l’Algérie. Comment la propagande algérienne a-elle pu réussir à faire oublier aux habitants de son Sahara, du Sahara mauritanien, malien, nigérien, tunisien, libyen, et égyptien, même saoudien, qu’ils n’étaient pas un « peuple sahraoui », et consacrer ce terme de « peuple sahraoui » aux seuls habitants du sud du Maroc, pour revendiquer un référendum d’autodétermination pour les seuls habitants du Sahara occidental ?

Ecouter ou continuer à lire 

Que les anciens colons, les pays occidentaux, la Russie et les USA marchent dans la combine pour vendre leurs armes aux prix forts à l’Algérie et au Maroc, et les garder sous chantage, cela se comprends. Les intérêts commerciaux procèdent ainsi, sans états d’âme.

Mais que les africains acceptent cette dérive étymologique, ne se comprend que s’ils sont sous influence médiatique profonde. Le fameux 4ème pouvoir dont on voit les méfaits sur la pandémie du Covid-19. Ou par corruption, pour se faire arroser de pétrodollars, ou parce qu’ils ont peur d’une puissance militaire voisine, en tous les cas déclarée comme telle.

Alors de 2 choses l’une : ou bien chaque pays d’Afrique du Nord a ses sahraouis, comme - pour ce qui est du Maroc – il a ses rifains, ses doukkalas, ses soussis … etc., et l’Algérie peut aller se rhabiller pour ce qui est de sa définition des peuples.

Ou bien il existe vraiment un « peuple sahraouis » très différent de nous, de l’atlantique à la mer rouge et au-delà, et si référendum d’autodétermination il y a, il doit englober tout ce peuple en Mauritanie, au Maroc, en Algérie, au Mali, au Niger, en Tunisie, en Libye, en Egypte et en Arabie Saoudite.

Alors sommes-nous tous des sahraouis, ou tous des ennemis de « la cause sahraoui » ?

Pr Aziza BENKIRANE

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article