Demi-finales aller de la Champions League africaine

17 octobre 2020 à 07h31 - 94 vues

Une double confrontation entre Casablancais et Cairotes.

Après plus de six mois de report, pour les raisons que tout le monde sait , les demi-finales aller de la Champions League africaine auront finalement lieu ce week-end au Complexe Mohamed 5 de Casablanca avec au programme une double confrontation entre Casablancais et Cairotes.

Ecouter ou continuer à lire

Malheureusement, nos deux représentants seront privés de leur soutien le plus précieux, à savoir leur magnifique et fabuleux public, puisque d'ordinaire les affiches Wydad-AlAhly et Raja-Zamalek se jouent à guichets fermés dans un stade qui affiche très souvent complet , avec même des milliers de fans qui restent aux alentours du stade .

Donc , avec des dizaines de millions de dirhams de perdus , qu'aurait dû engendrer les recettes de la billetterie, c'est dire tout l'enjeu financier de ces deux rencontres pour leurs trésoreries .

Ce samedi donc , le Wydad accueille le National du Caire et devra sortir le grand jeu malgré de nombreuses absences dans son effectif.

On ne va pas se mentir, actuellement les Rouges sont loin d'être la foudre de guerre qu'ils étaient lorsqu'ils avaient joué l'année dernière la tristement célèbre finale de Rhades contre l'Espérance de Tunis, et encore moins lorsqu'ils avaient remporté le titre il y a deux ans contre ces mêmes Égyptiens d'Al Ahly .

Mais qui sait , peut-être que les Wydadis vont retrouver toutes leurs sensations surtout que leur coach argentin Gamoundi sera pour la première fois sur le banc de touche .

Quant au Raja, tout fraîchement auréolé du titre de Champion du Maroc dimanche dernier, après une réalisation de son joueur fétiche Hafidi , il reçoit le Zamalek avec de nombreuses indisponibilités également dans son onze de départ . Tout comme le Wydad, les Verts doivent s'attendre à une explication très musclée de la part de ces Egyptiens qui sont très réputées pour leur discipline tactique et leur organisation collective qu'il faudra prendre en défaut.

L'expérience de l'équipe du Raja lors des grands rendez-vous et surtout celle de son entraîneur Jamal Sellami sera mise à rude contribution et l'on espère bien que les éclairs de génie de Mouhsine Metouali et les coups de patte de Hafidi pourront aider les Verts à faire la différence et prendre une sérieuse option pour la finale. Le plus dur et le plus important pour les deux clubs Casablancais sera la solidité du bloc défensif surtout qu'il faudra certainement se découvrir et laisser des espaces aux Egyptiens qui pourraient en profiter avec des joueurs très doués pour les contres dont surtout les deux marocains du Zamalek , Achraf Bencherki et Ounajem.

Finalement, en conclusion, ces deux rendez-vous se joueront sous le signe de toutes les promesses mais également celui de toutes les craintes tellement ces deux affiches semblent indécises et pourraient réserver de très mauvaises surprises pour les équipes qui ne sauront pas négocier ces matchs aller, même si la qualification se jouera à Alexandrie dans une semaine.

Meilleurs vœux de succès à nos représentants et beaucoup de chance inchallah.

Hafid Fassi Fihri / Arrissala / L'ODJ

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article